• The Piano Guys ? Un groupe qui reprend, au violoncelle et au piano, des musiques de films comme de groupes de rock, avec un rythme bien à eux. L'un de mes morceaux favoris ? Le thème de Jurassic Parc, il vaut le détour !

    Mais ce n'est pas celui-ci que je vous ferai découvrir. A quelques jours de Noël, le groupe interprète  "I Saw Three Ships",  un air de Noël datant du 17ème siècle.

    C'est "lumineux", magique... Je vous laisse écouter.

    Belles fêtes de fin d'année à vous !

     


    votre commentaire
  • Déjà 60 ans, et pas une ride ! Eh oui, l'ourson le plus célèbre de Londres est né en 1956 et il tient son nom, dans la vraie vie aussi,  d'une station de cette ville. Toujours aussi friand de la marmelade d'oranges, il est de retour !

    C'est avec plaisir que j'ai retrouvé cet ourson, originaire du Pérou, où l'on retourne d'ailleurs. Je n'en dirai pas davantage à ce sujet, surprise !

    Il n'y a pas à dire, Paddington s'est très bien fait à sa nouvelle vie londonienne, où il s'est trouvé de nouveaux copains. Malheureusement, il se retrouve mêlé au vol d'un objet convoité, bien malgré lui...Mais il ne faut pas s'en faire, il a plus d'un tour dans son sac (ou plutôt, une tartine sous son chapeau) !

    De scènes cultes "comme dirait Tante Lucy" en nouvelles aventures, c'est un bon moment garanti ! 

    Coup d'coeur du 18 décembre...ciné !


    votre commentaire
  • Un jour, j'irai vadrouiller du côté de la Bulgarie. J'irai à Varma, une ville située au bord de la mer, voir cet endroit : Rapana.

    Cette construction en bois, qui ressemble à s'y méprendre à la queue d'une baleine, est peut-être bien la plus grande "boîte à livres" qui existe : on peut en trouver jusqu'à 1500 !

    Alors, même si je ne lis pas le bulgare, rien que pour le plaisir de découvrir cette "boîte à livres" à ciel ouvert, j'irai me balader par là-bas, feuilleter les pages de quelque uns de ces ouvrages.

    Et vous, vous laisseriez-vous tenter par une séance lecture en bord de mer ?

    Un jour, j'irai...


    votre commentaire
  •  

     

    Décembre est là, avec lui les premiers flocons qui sont arrivés sur Nancy : le compte à rebours avant noël peut commencer ! A cette occasion, je vous propose une petite vadrouille à travers les rues de la ville, pousser la porte de quelques boutiques qui font pour moi le charme de cette ville. Ces lieux-là, croyez-moi, vous n’en trouverez pas deux pareils !

     

    Je vous emmène pour commencer faire une petite marche d’environ 15 minutes depuis la place Carnot, chez Alter Ego. Dans cette friperie, vous trouverez peut-être vous aussi une jolie tenue originale pour réveillonner.

     

    En redescendant vers la vieille ville, à deux pas du tram, arrêtez-vous chez Mysteria Temporis. Vous pourrez plonger dans un monde féerique, à la découverte d’objets insolites, magiques. Ce sera aussi l’occasion de voyager dans le temps, un célèbre retourneur s’y trouve…

     

    A ce propos, connaissez-vous l’un des plus anciens magasins de Nancy ? Situé au pied de la place Stanislas, dans la même rue où se trouvent les macarons les plus célèbres de la ville, il accueille les amoureux de la musique depuis 1871.

     

    Tout près du centre commercial Saint Sébastien, n’hésitez pas à aller flâner au Passage Bleu, où des boutiques de créateurs telles que Helmut &Petula vous accueilleront. Vous y trouverez certainement un cadeau original à offrir.

     

    Apres cette belle balade, vous aurez sans doute envie de vous reposer autour d’une boisson chaude, non ? A deux pas du marché central et des chalets, n’hésitez pas à prendre un moment de détente à la Taverne du livre. Qui sait, vous y trouverez peut-être un livre sympa à glisser sous le sapin ?

     


    votre commentaire
  •  

    Les protéines : un vaste sujet qui, ces derniers temps, a fait beaucoup parlé de lui. Le débat est en effet lancé : faut-il privilégier les protéines végétales aux protéines animales ? Mais ça, c’est une autre histoire…

     

    Aujourd’hui, je souhaiterais vous parler de protéines dont j’ignorais jusqu’ici l’existence : j’ai en effet découvert les protéines musicales, foi de musicienne !

     

    Il s’agit d’un procédé mis en place par la société Genodics, qui crée des mélodies, basées sur les vibrations de la musique, pour soigner des plantes : et ça marche !

     

    C’est un article sur des courgettes, ayant pu bénéficier de ce soin artistique, qui m’a fait découvrir que la musique et ses bienfaits avaient plus d’une corde à leur arc.

     

    Ce concept nouveau me met l’eau à la bouche : je prendrai bien un concerto de protéines sur lit de courgettes au prochain dîner, pas vous ?

    Histoire de protéines

     


    votre commentaire