• Voici un petit nouveau dans la rubrique "légende du colibri" ! Je vous emmène à la découverte de Collecticity.

    Il s'agit de la première plate-forme de financement participatif à destination des collectivités territoriales. Le principe reste le même, permettre de financer des projets, avec le concours de chacun(e) ! A strasbourg, Saint Augustin des Bois comme ailleurs, les idées foisonnent !

    De l'aire de jeu pour enfants en passant par le développement d'une rue artistique et ouverte sur plus d'espaces commun tel qu'un potager en pleine ville, il y en a pour tous les goûts !


    votre commentaire
  •  

    Et si je vous disais que ce bâtiment est fait de déchets ? Surprenant, non ? Situé dans une petite ville du Japon,  il abrite un bar où tout a été recyclé. Je suis fan de ce concept, et si l'occasion se présente d'aller au Japon, je compte bien faire un saut à Kamikatsu pour prendre un verre ! En attendant, une petite visite guidée pour voir de quoi ça a l'air à l'intérieur, ça vous dit ? Détours a quelques photos :)


    votre commentaire
  • Croqueuse de livres que je suis, je n'ai pas pu échapper au débat qui oppose le livre papier du livre numérique. Personnellement, je reste une adepte de la version papier. Parcourir les rayons des librairies et médiathèques, avoir un livre entre les mains, j'adore ! Et puis, je pense que mes yeux apprécient la vie sans écran de temps en temps. Je ne pouvais donc qu'être attirée par un article sur le sujet et vous emmène, ce mois-ci, vadrouiller chez Banana Pancakes. Elle y parle de l'impact environnemental qu'ont les livres papiers, moins important que celui des e-books d'ailleurs :) et donne des idées pour en profiter davantage tout en donnant un coup de pouce à Dame Nature.

    Bonne lecture à vous !


    votre commentaire
  • C'est en regardant « Demain », un fil de Cyril Dion, que j'ai découvert l'existence des monnaies locales.
    Entre nous, j'ai tout de suite été conquise ! Monnaie complémentaire, il en existe aujourd’hui des dizaines et des dizaines en France, et des milliers de part le monde.


    C'est en allant à l'une des soirées rencontres-débats « ici, c'est aussi demain », organisée à Vandœuvre-lès-Nancy, que j'ai entendu la bonne nouvelle.
    A la rentrée, Nancy entre dans la danse, avec sa propre monnaie, le Florain !


    Avant de vous proposer de faire un tour par ici pour en savoir davantage, petit tour d'horizon des raisons pour lesquelles je suis tombée sous le charme des Abeille, Sol-Violette, Buzuk, Radis,
    Pêche et compagnie.


    Tout d'abord, pour son côté écolo. La monnaie locale est là pour favoriser les circuits courts, donc les productions locales. Entre nous, quand je vois des courgettes bio venues d’Espagne,
    hors saison forcément, je reste dubitative…


    Ensuite, sur le plan économique, la monnaie locale favorise la création d'emplois, des exemples d’économies relancées sont d'ailleurs donnés dans le film « Demain ». C'est un peu comparé à la biodiversité, en fait. Plus vous avez de la variété (ou de la monnaie), moins vous courez à la catastrophe.
    Et puis, c'est une monnaie non spéculative, elle reste dans le monde réel, « vousdevinerezqui » ne peut pas jouer avec:)


    Il y a donc plus d’échanges, et de rencontres, à faire !
    Une journée découverte sera organisée en octobre, vous venez ?

    Le Florain débarque, par ici la monnaie !


    votre commentaire
  • Si on y regarde de près, dans les "retour vers le futur", bébé n'est pas de sorti. Sur quelle scène serait-on tombé sinon ? Bébé et son biberon intelligent, un baby-phone traducteur de pleurs dans les mains des parents, un moyen de locomotion autonome ?

    De toutes ces inventions futuristes, laquelle verrons nous bientôt ? Pour les deux premières, pas encore. Mais en ce qui concerne la poussette du futur, nos allons pouvoir passer de la fiction à la réalité !

    Autant de fonctions pour le bien-être de bébé, cela me laisse perplexe, voyez-vous : chauffe-biberon, air climatisé, haut-parleurs intégrés... Oui, oui, tout ca dans une poussette ! Mais le summum, l'option qui me surprend le plus, c'est le kit mains libres, non pas pour téléphoner, mais plutôt pour faire sa séance de sport avec bébé, si si !

    J'ai imaginé les rues dans quelques décennies : des poussettes roulants à vive allure, 2 mètres devant les parents, sans compter les over-boards, qui auront sûrement gagnés du terrain. Préparez-vous ,il va falloir zigzaguer sur les trottoirs !

    Je parie que vous vous demandez à quoi ressemble cette poussette et comment peut-elle fonctionner. Je ne vous fais pas attendre davantage, la visite se fait par ici, bienvenus dans le futur !

    Vous l'imaginiez ainsi ? Que lui ajouteriez-vous ? Personnellement, des ailes, on pourrait au moins l'utiliser dans les escaliers ;)

    "Retour vers le futur"... et les bébés !


    votre commentaire